Rechercher dans ce blog

lundi 30 mai 2016

Fantastique Fantastik sablé breton, crème gianduja, chantilly chocolat blanc-vanille et nougatine de cacahuète


Hier, pour la fête des mères j'ai réalisé mon premier Fantastik, célèbre pâtisserie du célèbre pâtissier Christophe Michalak. 
J'ai trouvé la recette sur le superbe blog Thatsamore, une superbe découverte. Plein de jolies choses à tester ! Je la reposte ici mais je vous ai mis le lien pour aller voir l'originale et découvrir toutes ses autres recettes. 

J'ai réalisé la recette avec non pas du chocolat Valhrona (car je n'en ai pas) mais avec un chocolat de grande surface tout simplement. Je n'ai pas trouvé les équivalents en pourcentage de cacao, car ce n'est malheureusement pas toujours indiqué. 
Egalement la crème liquide que j'ai utilisé était à 30% de MG car c'est ce que j'avais dans mon frigo. 
La recette est à faire avec un cercle de 28cm de diamètre. Moi j'ai décidé de la réaliser avec un cadre de 27x18 cm. Pour parfaire, la prochaine j'agrandirai un peu le cadre pour que le sablé soit un tout petit peu moins épais. 




Ingrédients


Sablé breton
  • 187g de farine 
  • 262g de beurre demi sel pommade
  • 135g de sucre glace
  • 120g de poudre d'amande
  • 3 jaunes d'oeufs
  • 1 pincée de fleur de sel 
Crème Gianduja : à réaliser la veille 
  • 55g de chocolat noir Valhrona Caraïbe 66% (j'ai utilisé un chocolat noir à patisser de grande surface à 64% de cacao n'ayant pas de Valhrona)
  • 95g de chocolat Valhrona gianduja 32% (j'ai utilisé un chocolat au lait à patisser de grande surface)
  • 160 mL de crème liquide entière 35% de MG
  • 15g de miel (j'ai utilisé un miel de fleurs)
  • 15g de beurre doux pommade
  • 1 pincée de fleur de sel 
Crème chantilly chocolat blanc-vanille : à réalser la veille
  • 250 mL de crème liquide entière 35% de MG
  • 1 gousse de vanille 
  • 50g de chocolat Valhrona blanc ivoire 35% (j'ai utilisé un chocolat blanc à patisser de grande surface)
  • Fève tonka éventuellement, personnellement je ne l'ai pas utilisé 
Nougatine de cacahuète
  • 35g de sucre
  • 25g de cacahuète 



Réalisation

On commence par réaliser les 2 crèmes la veille. 
J'ai pour habitude de sortir quelques heures avant les ingrédients afin qu'ils soient tous à température ambiante.

Crème gianduja
Hacher le chocolat et réserver dans un saladier. 
Faire bouillir la crème avec le miel et verser la préparation chaude sur le chocolat. Mélanger. Puis mixer au mixeur plongeant. 
Une fois que la température est redescendue à 40°C ajouter le beurre en plusieurs fois à l'aide du mixeur plongeant. 
Enfin ajouter la fleur de sel. 
Laisser refroidir le tout puis filmer au contact et réserver au frais jusqu'au lendemain. 

Crème chantilly chocolat blanc - vanille
Hacher le chocolat et réserver dans un saladier.
Faire bouillir la crème avec la gousse de vanille ouverte et grattée. Verser la préparation bouillante sur le chocolat, puis mixer au mixeur plongeant (on a évidemment enlever la gousse !).
Laisser refroidir le tout puis filmer au contact et réserver au frais jusqu'au lendemain.


Ensuite le jour même on réalise le sablé et la nougatine. Et on procède au montage évidemment (ce que je préfère !)

Sablé breton de Philippe Conticini
Battre le sucre glace, la poudre d'amande et le beurre mou. 
Ajouter ensuite les jaunes d'oeufs, puis la farine, et enfin la fleur de sel.
Verser la pâte dans votre cercle ou cadre posé sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.
Enfourner à 170°C pendant 30 min. 
Une fois totalement refroidi, démouler et placer sur le plat à service (attention à ne pas le casser).

Nougatine cacahuète
Torréfier les cacahuètes, puis les concasser. 
Dans une casserole faire fondre le sucre à sec à feu doux. Quand il prend une jolie couleur ajouter les cacahuète et mélanger. 
Étaler sur une feuille de papier sulfurisé puis laisser refroidir.


Montage

Monter la crème chocolat blanc en chantilly (j'ai ajouté 1/2 sachet de chantifix car je l'avais monté et m'en suis servie 1h après et elle était retombée).
Placer la crème gianduja dans une poche à douille, avec une douille de 1 cm (libre à vous pour la déco d'utiliser la douille que vous voulez). 
Pocher des domes sur le sablé aléatoirement.
Placer également la crème chantilly dans une poche à douille, avec une douille de 0.5 cm. 
Pocher de plus petits dômes, afin de recouvrir la totalité du sablé. 
Enfin concasser la nougatine et décorer avec les brisures. 

Bon appétit ! 











jeudi 26 mai 2016

L'éponge Konjac : la tester c'est l'approuver !


Je continue sur ma lancée soins, mais cette fois ci soin visage. 
Il y a environ un mois, je me suis vue offrir une éponge de Konjac. Quand j'ai vu le paquet je me suis dit mais qu'est ce que c'est ? Oui encore à la rue 2 ans après je débarque ! 
Enfait je connaissais de nom (surtout pour l'alimentaire) mais sans plus, sans trop savoir à quoi ça servait. 
Ma curiosité a eu raison de moi, et le soir même je teste ! Un mois plus tard je ne peux plus m'en passer ! 

Il faut savoir que pour ma routine visage j'utilise la brosse Clinique Sonic depuis environ 1 an et demi. J'étais conquise, car elle nettoie vraiment en profondeur. Avec, plus aucune trace de maquillage sur le coton ! Mais au niveau aspect de la peau, sur moi en tout cas, je n'ai observé aucune amélioration. Alors au final un peu mitigée parce que pour 130€ ... On aurait pu s'attendre à mieux. 



  • Utilisation

Enfait le Konjac est une plante originaire d'Asie. Et les peuples Asiatiques s'en servent depuis bien longtemps pour ses différentes vertus. 
A la base l'éponge est très dure, il suffit de la faire tremper quelques minutes dans l'eau chaude pour qu'elle se ramollisse. Une fois plus souple on peut donc s'en servir. 
On peut l'utiliser naturellement à l'eau, ou alors avec son nettoyant visage. Il suffit de faire de petits mouvements circulaires. 
Moi personnellement le soir je l'utilise avec le nettoyant (après m'être démaquillée) et le matin sans rien, juste à l'eau tiède. 
Il faut surtout bien la rincer, et la faire sécher à l'air libre (en général il y a un petit cordon qui permet de l'accrocher). 
Au niveau de la durée de vie, j'ai lu qu'elle se remplaçait au bout de 3 à 4 mois, à voir d'ici là. 

  • Résultats

Elle est devenue indispensable à ma routine !
Elle permet une exfoliation douce de la peau, sans agression, et elle nettoie en profondeur. 
Elle peut s'utiliser pour tous les types de peau (même à problèmes). 
Elle est 100% naturelle. 

Ce que je voie c'est que ma peau est réellement bien nettoyée et douce, elle n'est absolument pas agressée (pas de rougeurs). Mon grain de peau est bien meilleur, ma peau est lissée et lumineuse et mes pores resserrés. J'ai beaucoup moins de petits boutons et de points noirs.
Le tout pour un prix mini : moins de 10€ ! 

Alors j'ai juste un mot : FONÇEZ ! 

mercredi 25 mai 2016

Routine capillaire Macadamia ; c'est vraiment bien ?


Bon ok, j'arrive un peu après la guerre, 2 ans après coucou c'est moi !
Mais je me dis que peut être dans ce petit monde il n'y a pas que des personnes à la pointe des nouveautés, et il se pourrait que certaines hésitent encore à sauter le pas pour ces fameux shampoings. Et un avis de plus c'est toujours bon à prendre (même si ok des centaines ou milliers de revues existent déjà à ce sujet).

Les produits Macadamia : après en avoir entendu parler un peu partout sur la blogosphère, par les youtubeuses, dans les magasines etc j'ai craqué.
Je me suis procurée la game en Octobre 2015, via une vente sur le site beauté privée.
Le lot se composait d'un shampoing, un après shampoing, un masque, une huile et une brosse no tangle brush. La gamme est la Nourishing Moisture.
La barre était placée très haute car je n'avais pas entendu beaucoup d'avis négatifs, plutôt des mérites vantés en long en large et en travers ; en gros je passais à côté de THE shampoing.


Alors pour commencer, il faut l'avouer, le packaging est très sympa, il donne l'impression de produits très nature avec ses couleurs marron et verte, mais aussi avec le nom (on se dit que l'huile de macadamia c'est sympa non ?). 
De plus les produits sont présentés comme sans parabens, sans sulfates, et non testés sur les animaux ! Que demande le peuple ? 
La marque promet une réparation des cheveux en profondeur plutôt que de n'avoir une action simplement en surface. Et ceci pour tous les types de cheveux. 

Moi j'ai dégoté mon lot pour un total d'environ 80 € il me semble (au lieu de 162,9 €) soit à 50%. 
La première chose dont je dois parler c'est de l'odeur, OMG, c'est une pure tuerie, j'A-DORE ! 
  • Le shampoing
Il promet d'hydrater et de revitaliser le cheveu.  
Il est au prix de 25€ sur le site. 
Pour ma part il lave très bien (j'ai envie de dire heureusement à ce prix là), il hydrate comme il faut. Mais en l'appliquant les cheveux "grincent" un peu ... Donc obligé d'utiliser l'après shampoing ou le masque en complément ! 
  • L'après shampoing 
Il promet d'hydrater, de réparer et nourrir le cheveu. 
Il est au prix de 28€ sur le site. 
Je n'en vois pas trop l'utilité enfait. Déjà c'est une galère pour le faire sortir, il faut dévisser la bouteille et secouer très fort pour avoir le produit en main. Après une pose d'1 ou 2 min je constate qu'il démêle et nourrit peut être un peu mon cheveu (plus de grincement ahah). Mais il y a un masque très sympa donc je ne sais pas si l'étape après shampoing est vraiment nécessaire. 
  • Le masque
Il promet de reconstruire, réparer, revitaliser, hydrater, démêler et empêcher les frisottis. 
Il est au prix de 45€ sur le site. 
C'est vrai qu'il est bien nourrissant, rien qu'à la consistance, on sent qu'il est bien dense, bien épais, il ne coule pas (et l'odeur ... toujours un régal). 
  • L'huile
Elle promet de nourrir, réparer, discipliner, hydrater, protéger le cheveux. Elle apporte brillance et protège des UV. 
Elle est au prix de 49,90€ sur le site. 
On peut l'appliquer sur cheveux mouillés pour les discipliner lors du coiffage ou sur cheveux secs pour les nourrir intensément. Je la trouve très grasse (bon ok c'est normal) mais paradoxalement une fois appliquée les cheveux n'ont pas un fini gras (heureusement encore une fois). 
Et par contre cette fois je trouve l'odeur vraiment très forte ! Un tout petit peu moins agréable à mon goût que les autres produits. 
  • La brosse 
Elle promet de démêler les cheveux sans douleur, et de ne pas les arracher. Elle convient pour les extensions de cheveux. Elle convient également à tous les types de cheveux. 
Elle est au prix de 15€ sur le site.
C'est vrai qu'elle démêle très bien les cheveux, je n'utilise plus que celle là maintenant car j'ai l'impression qu'elle est moins "agressive" qu'une brosse classique. C'est à dire qu'elle n'arrache pas les cheveux et donc évite la "casse". 


Donc verdict ?
C'est une bonne gamme de produits pour cheveux mais je ne la rachèterai pas. 
Personnellement j'ai les cheveux longs, châtains foncés, jamais colorés, et épais. 
Je ne trouve pas que les produits soient miraculeux (en tout cas sur mes cheveux). Et pour le prix ça fait quand même un peu mal au porte monnaie. En ce moment je teste la gamme AUSSIE, et niveau rapport qualité prix je les trouve tout aussi bien. 

De plus les ingrédients ne sont pas 100% naturels. Ils contiennent pour la plupart des sulfates et silicones (pas tous). Tout ça on sait de nom que ce n'est pas "bien" mais pourquoi ? 
Enfait, les sulfates permettent entre autre de faire mousser, car pour beaucoup si le shampoing ne mousse pas il ne lave pas (FAUX). Ils peuvent même être, pour certaines personnes sensibles, irritants ou allergènes. 
Et les silicones, eux, sont des dérivés du pétrole (dit comme ça, ça fait peur) et ne sont pas  biodégradables, donc pour les personnes soucieuses de l'environnement passez votre chemin. 
Voila après je ne dis pas utiliser que des shampoings sans sulfates et sans silicones. 

Alors voilà, malgré toutes ces éloges, je ne suis pas convaincue par cette marque. 
Dans la même gamme de prix j'aimerai également tester les produits Kérastase afin de pouvoir comparer. 

mardi 24 mai 2016

Le Manjari

pascal lac

Excusez cette photo toute pourrie ! Mais tellement de boulot qu'au final on l'a dévoré et j'en ai oublié d'immortaliser l'intérieur ... 

Enfait mes 25 ans approchaient à grand pas, repas de famille oblige, et comme une envie de réaliser mon gâteau d'anniversaire. 
Et puis cette recette me revient en tête, le Manjari de Pascal Lac ; recette que j'avais repéré lors de l'émission "Le Meilleur Pâtissier" sur M6 cette année. Du chocolat, de la framboise et un peu de "génoise" (biscuit madeleine en réalité). C'est une combinaison qui plait en général à tout le monde. 
Me voilà donc partie dans la réalisation de l'entremet d'un chef pâtissier, mon premier (ben ouais il faut bien une première fois à tout comme on dit !).
J'ai utilisé tous les ingrédients sauf 2 que l'on ne trouve malheureusement pas en grande surface. J'ai donc utilisé des "substituts". 
Il vous faudra vous munir d'un cercle à pâtisserie de 22 cm de diamètre. 

Résultat très satisfaisant ; le gâteau s'est très bien tenu, et le mariage de la framboise et du chocolat est à tomber ! 


Ingrédients
Biscuit Madeleine 
  • 200g d'oeufs 
  • 100g de sucre inverti *
  • 100g de sucre glace 
  • 2g de sel 
  • 200g de farine 
  • 8g de levure chimique 
  • 62g de lait 
  • 160g de beurre 

Mousse au chocolat

  • 150g de crème fraiche liquide entière 
  • 150g de lait 
  • 60g de jaunes d'oeufs 
  • 30g de sucre 
  • 420g de chocolat Valrhona Manjari (64% de cacao) ** d'où le nom de l'entremet ;)
  • 550g de crème fraiche liquide entière 
  • (1 sachet de Chantifix)

Garniture

  • 500g de framboises fraiches 

* Sucre inverti : il doit surement se trouver en magasin spécialisé. Enfait il ne cristallise pas à la cuisson et permet donc d'apporter un moelleux incomparable au biscuit. Moi je l'ai remplacé par du Golden Syrup. C'est un ingrédient que j'ai découvert sur le blog de "C'est ma fournée". C'est du sucre partiellement inverti. Il se trouve dans le rayon produits du monde, côté USA et Grande Bretagne. 
** Chocolat Valhrona Manjari : idem, donc j'ai utilisé du chocolat à 64% tout simplement 


On commence par réaliser le biscuit madeleine. 
Tout d'abord battre les oeufs et le sucre inverti (donc ici golden syrup). Attention parce que moi ça m'a fait des "grumeaux" trop bizarre donc peut-être l'ajouter en dernier (même si à la fin ils avaient disparus). 
Ajouter le sucre glace tamisé et le sel. Puis la farine et la levure également tamisées. 
Ajouter le lait puis enfin le beurre préalablement fondu à 45°C. On obtient alors une pate bien lisse et brillante. 
Pocher 2 disques dans 2 cercles (douille 7 mm) et enfourner 8 min à 200°C. 
N'ayant qu'un seul cercle j'ai divisé la pate en 2 (je l'ai pesé pour plus de précision) et je les ai fait cuire à tour de rôle. J'ai placé un papier sulfurisé sur ma plaque et poché dessus. "Démoulage" parfait. 
Le mieux est de faire refroidir les disques sur une grille pour éviter l'humidité. Une fois bien refroidis, parer les 2 disques de hauteur identique (ça sera plus propre à la découpe du gâteau). Ben oui on est perfectionniste ou on ne l'est pas :) 

On s'attaque ensuite à la "mousse" au chocolat. 
Moi j'ai commencé par réaliser la crème fouettée. J'ai donc placé dès le début de ma recette un saladier, la crème et les pâles de mon batteur au frais. J'ai alors fouettée pendant 1 min la crème. Puis j'ai ajouté un sachet de chantifix (pour être sure que la crème se tienne) et j'ai continué a battre jusqu'à ce qu'elle soit ferme. Et on réserve au frais. 
Ensuite on s'attaque à la crème anglaise. On fouette les jaunes avec le sucre jusqu'à blanchiment du mélange. 
Parallèlement on fait bouillir la crème avec le lait. Dès les premières "bulles" on verse le tout sur les jaunes d'oeufs, on mélange et on remet la préparation dans la casserole. Reste ensuite à faire cuire pendant 10 min à 83°C sans cesser de remuer. 
Une fois fini, on passe la crème au chinois pour avoir une crème anglaise bien lisse. 
On la verse ensuite quand elle est encore bien chaude sur le chocolat préalablement fondu. Et on mélange bien. 
Quand le mélange est à température ambiante on ajoute la crème fouettée délicatement au chocolat. 

Reste le montage ! 
Pour cela on prend un beau plat de service (que je n'avais pas ...). On place son cercle dessus et on démarre. 
On dépose en premier un disque de biscuit madeleine dans le cercle. 
Puis on poche la mousse au chocolat sur toute la surface du biscuit. 
On dépose les framboises fraiches sur toute la surface. 
On poche la mousse au chocolat pour recouvrir les framboises. 
On dépose le 2ème disque de biscuit. 
On poche la mousse au chocolat sur toute la surface du biscuit. 
Là, chose que je n'ai pas faite, je vous conseille de rajouter un étage de framboises. 
Enfin on poche le restant de mousse au chocolat. Et on lisse bien le dessus. 

On place 3h on congélateur puis au frigo. Ayant réalisé cet entremet la veille il est resté une nuit et une demie journée au frigo. 
Avant de servir chauffer tout le tour du cercle à l'aide d'un chalumeau (ou sèche cheveux si vous n'en n'avez pas !) et retirer délicatement le cercle. 
Décorer à votre guise, moi il me restait des framboises donc je les ai déposé sur le dessus de l'entremet. 

Après tous ces efforts y'a plus qu'à déguster !